Reportage

We are the Champions… Or Not!

À Lyon, la célébration de la victoire française en Coupe du monde s’est rapidement transformée en un chaos hors de contrôle.

Nombreux sont ceux ayant ressenti le besoin de se défouler contre les institutions. Les festivités se sont donc rapidement transformées en une sorte d’exutoire explosif, servant à exprimer un ras-le-bol généralisé.

Mais dans les quartiers populaires comme la Guillotière, une ambiance joyeuse était au rendez-vous. Familles et groupes d’amis se déchaînaient dans la rue sur du Gloria Gaynor; comme si tous cherchaient à retrouver cet heureux sentiment d’union nationale qui avait émergé lors de la victoire des Bleus en 1998.